Aller au contenu

Comment concevoir la chambre à coucher idéale pour le sommeil

  • par
chambre à coucher déale
4.7/5 - (3 votes)

L’aménagement de votre chambre à coucher est essentiel pour obtenir un sommeil régulier. Créer un espace qui facilite le processus de sommeil et le prolongement de celui-ci est un facteur clé de notre hygiène de sommeil, qui favorise un repos de haute qualité nuit après nuit.

Créer une atmosphère de sommeil relaxante implique à la fois une conception visuelle et des paramètres pratiques, y compris l‘éclairage, les sons et les odeurs. La prise en compte de ces éléments peut vous aider à créer votre chambre idéale pour un sommeil optimal.

Conception visuelle de votre chambre à coucher
Le design d’intérieur est un concept large, mais l’un de ses éléments fondamentaux est de définir l’apparence de votre maison.

Des couleurs chaudes pour une chambre à coucher


Les murs, les sols, les meubles et la literie sont tous des éléments importants de la palette de couleurs de votre chambre. Il est important de choisir une couleur qui vous met à l’aise avant de vous coucher. Pour la plupart des gens, ce sont des couleurs plus douces et plus chaudes, mais vous pouvez choisir la couleur qui vous plaît le plus.

Pour les locataires ou les personnes au budget limité, il n’est peut-être pas possible de refaire complètement la palette de couleurs de votre chambre à coucher ; cependant, vous pouvez accentuer certaines couleurs de façon créative avec de la literie bien placée, un tapis ou des œuvres d’art murales.

ons 1 - Comment concevoir la chambre à coucher idéale pour le sommeil

Un agencement utilisable et attrayant pour une chambre à coucher


Quelle que soit la surface dont vous disposez, vous devez éviter de vous sentir à l’étroit dans votre chambre. Commencez par choisir une taille de matelas qui convient sans être trop serrée. L’utilisation d’un espace vertical ou d’un rangement sous le lit peut permettre de tirer le meilleur parti d’une petite chambre, en libérant de l’espace au sol qui peut être utilisé pour des meubles pratiques, comme une table de nuit, ou pour donner à la pièce un aspect plus aéré.

Lorsque vous aménagez votre chambre à coucher, essayez de faire en sorte que chaque action que vous y ferez ne soit pas source de frustration. Par exemple, en organisant vos tiroirs, il est plus facile de se préparer le matin, et en ayant un chemin clair entre le lit et la salle de bains, vous ne risquez pas de trébucher si vous devez vous rendre à la salle de bains dans l’obscurité. Concevoir une chambre à coucher sans stress contribue à lui donner une aura de confort et de détente.

Réduisez le désordre faite place au minimalisme dans une chambre à coucher


Le désordre visuel peut générer du stress, qui est un obstacle connu à un sommeil de qualité. Les objets désorganisés dans votre chambre à coucher peuvent renforcer la sensation d’avoir trop de « détails à régler », générant des sentiments d’anxiété qui peuvent rendre plus difficile la relaxation de votre esprit lorsque vous voulez vous endormir.

Même si vous n’avez pas nécessairement besoin de vous lancer dans une opération à la Marie Kondo pour organiser votre chambre à coucher, il est utile de passer en revue les objets dont vous n’avez pas vraiment besoin et de consacrer quelques minutes par jour à éliminer le désordre afin qu’il ne s’accumule pas et qu’il ne soit pas trop difficile à gérer.

Un sentiment d’appartenance (chambre à coucher)


Votre chambre à coucher doit être accueillante, un endroit où vous pouvez vous détendre et vous sentir chez vous. La meilleure façon de cultiver ce sentiment est très personnelle. Vous pouvez par exemple exposer des photos d’amis proches et de membres de la famille, des objets précieux qui vous rappellent vos souvenirs préférés, ou encore des œuvres d’art ou des posters significatifs sur les murs. Ces touches personnelles n’ont pas besoin d’être fantaisistes ou coûteuses ; elles doivent simplement être significatives pour vous.

Un design pratique pour favoriser le sommeil dans une chambre à coucher


Outre le design visuel, l’aménagement pratique de votre chambre à coucher peut avoir une incidence directe sur votre capacité à dormir. En général, l’objectif de ces approches est de faire de votre environnement de sommeil un bastion de relaxation physique et mentale qui comporte le moins possible de distractions ou de perturbations potentielles du sommeil.

Chambre à coucher : La luminosité


La lumière est l’indice le plus puissant de votre rythme circadien, une partie de votre horloge biologique qui aide à réguler le sommeil. Au moment de vous coucher, essayez de rendre votre chambre aussi sombre que possible afin de renforcer votre rythme circadien.

Des rideaux occultants peuvent être utiles si votre chambre reçoit beaucoup de lumière extérieure. L’éclairage, y compris la lampe de chevet si vous en utilisez une, ne doit pas être trop vif. Un éclairage dont la température de couleur et l’éclairement sont faibles peut faciliter la somnolence1 et l’assoupissement.

Une autre partie importante du contrôle de votre exposition à la lumière consiste à minimiser ou à éliminer l’utilisation d‘appareils électroniques, y compris les tablettes et les téléphones portables, dans votre chambre.

Regarder la télévision dans la chambre avant de se coucher aura un impact négatif sur la qualité de votre sommeil. Le temps passé devant un écran expose vos yeux à une lumière bleue qui peut perturber votre rythme circadien, et il peut également activer votre esprit, ce qui rend plus difficile de se calmer pour dormir. Si vous devez garder un appareil dans votre chambre, essayez de le garder hors de portée de main et évitez de l’utiliser une heure ou plus avant le coucher.

Chambre à coucher : Les bruits


Les bruits extérieurs peuvent provoquer des réveils fréquents, et ces perturbations sont liées à une diminution de la qualité du sommeil et de la santé en général3. Si les bruits extérieurs échappent à votre contrôle, une machine à bruit blanc peut aider à les étouffer. Vous pouvez également installer des haut-parleurs pour diffuser de la musique réconfortante, que de nombreuses personnes utilisent pour rendre leur chambre plus propice à l’endormissement. Plusieurs applications mobiles peuvent servir à cet effet.

Chambre à coucher : Les odeurs


Avoir les bonnes odeurs dans votre chambre peut être un plus pour votre sommeil. Si les odeurs ne provoquent généralement pas de réveil du sommeil5, elles peuvent contribuer à créer un environnement apaisant pour un repos de qualité. Des études ont montré que l’aromathérapie avec des huiles essentielles comme la lavande peut favoriser la relaxation6 et faciliter l’obtention d’une bonne nuit de sommeil.

Chambre à coucher : La Température


La température de votre chambre à coucher doit être confortable, généralement entre 60 et 71 degrés Fahrenheit (15,6 à 22,0 degrés Celsius). Une chaleur excessive peut perturber le sommeil7, c’est pourquoi la plupart des experts suggèrent de privilégier une chambre plus fraîche.

Si vous n’avez pas de thermostat pour contrôler précisément la température de votre chambre, vous pouvez utiliser un ventilateur ou, selon la saison, ouvrir une fenêtre pour ajuster la température.

Chambre à coucher : Qualité de l’air


Si vous souffrez d’allergies, vous pouvez demander à votre médecin comment réduire les allergènes et/ou utiliser une literie hypoallergénique ou des purificateurs d’air.

Des recherches ont montré que la ventilation et un air plus frais sont associés à un meilleur sommeil8, et des problèmes tels que l’accumulation de moisissures ont été mis en corrélation avec l’insomnie et la somnolence diurne excessive.

En assurant une ventilation adéquate et en évitant l’excès d’humidité, on peut lutter contre le développement des moisissures, et un nettoyage régulier peut réduire considérablement le nombre d’acariens10. Si vous avez des problèmes d’allergies, vous pouvez demander à votre médecin de vous recommander des moyens de réduire les allergènes et/ou d’utiliser une literie hypoallergénique ou un purificateur d’air.

Chambre à coucher : Matelas et literie


Votre lit est, bien entendu, la pièce maîtresse de l’environnement de la chambre à coucher. Votre matelas doit être bien construit et confortable, c’est-à-dire qu’il doit répondre à vos préférences personnelles en matière de fermeté. Il doit également offrir un bon soutien et soulager les points de pression en fonction de votre poids et de votre position de sommeil.

Un nouveau matelas peut représenter un investissement important, mais les recherches ont montré qu’il peut améliorer le sommeil et réduire le stress et les douleurs dorsales. Il n’est pas surprenant que la National Sleep Foundation ait constaté, dans son sondage 2010 sur les chambres à coucher, que 93 % des personnes ont déclaré qu’un matelas confortable était important pour obtenir un sommeil de qualité.

En plus de votre matelas, vos oreillers, vos draps et vos couvertures jouent un rôle important pour rendre votre lit confortable et accueillant. Les oreillers peuvent prévenir les douleurs cervicales en maintenant votre tête et votre colonne vertébrale correctement alignées, et votre literie peut créer une sensation de douceur et de confort tout en aidant à gérer votre température corporelle. En lavant régulièrement votre literie, vous gardez une sensation de fraîcheur et réduisez l’accumulation potentielle de poussière et d’allergènes.

[/et_pb_text][/et_pb_column]
[/et_pb_row]
[/et_pb_section]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *